Page 5

L’été où tout à fondu

Après « Betty », découvrez le premier roman de Tiffany McDaniel. Un roman incandescent et étouffant qui n’est pas sans rappeler « Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur » d’Harper Lee. De quoi réchauffer vos soirées tout en vous glaçant le sang…

Sous les feux d’artifice

L’auteure, une nouvelle fois, nous embarque avec classe et brio dans une aventure hors normes où se mêlent les gens du peuple souvent plus lucides que les petits bourgeois et le pouvoir. L’implication indirecte de la France dans la guerre de Sécession pour garantir son approvisionnement en coton et la colonisation du Mexique vont montrer leurs limites. De ce chaos, en résultera un grand feu d’artifice !!
C’EST MAGIQUE et ECLAIRANT !!

Sa préférée

Un premier roman impressionnant sur une enfance détruite par un père violent mais aussi sur les conséquences de cette violence.
Une écriture bouleversante, déchirante et percutante !

La collectionneuse de mots oubliés

Les mots signifient-ils des choses différentes pour les hommes et les femmes ? Découvrez cela dans le premier roman de Pip Williams, qui rend hommage à ceux qui ne sont pas reconnus pour leur travail sur le dictionnaire.

Cette histoire s’adresse à tous ceux qui aiment les mots, perdus et retrouvés.

Un roman historique sur la création du dictionnaire Oxford, mais aussi sur les droits des femmes, le système de classes et la Première Guerre mondiale. Histoire originale e spéciale sur le pouvoir des mots !

Les corps solides

Un roman social et satirique qui est un formidable portrait de femme et une belle histoire d’amour mère-fils. Une écriture précise, tendre et addictive jusqu’au final époustouflant !

La sauvagine

Dans une petite ville du Nord, ancienne cité ouvrière textile, dont les bobos se sont emparés, Mado, fille et petite-fille d’ouvriers, est serveuse. A 33 ans, alors qu’elle vient de gagner une belle somme au loto, elle apprend qu’elle a une leucémie et que seul son frère aîné Léon, avec lequel elle est fâchée, peut lui sauver la vie…

Après « Le cercle des femmes » et « Le baiser », Sophie Brocas nous propose une nouvelle héroïne formidablement courageuse et battante.
Une belle leçon de vie !

Le parfum de l’impératrice – N°1 L’Archipel

Sur fond de roman d’aventure mâtiné de Steampunk, nous assistons au craquèlement d’une société protectionniste et conservatrice, tournée vers la sauvegarde de sa luxuriante biodiversité, socle de sa richesse et du pouvoir en place.
Un concours visant à créer un parfum inédit pour l’impératrice va pousser Nimué, jeune apprentie Théière fougueuse et passionnée, vers des sentiers interdits et peu à peu révéler l’obscurantisme ainsi que les luttes et complots internes gangrenant les castes dirigeantes.
Un roman olfactif et baroque porté par l’écriture riche et immersive de Leslie Tanguy. Un grand coup de cœur à la croisée des romans de Jules Verne et de la saga « La passe-miroir » de Christelle Dabos.

Entre la source et l’estuaire

Un père et son fils convoient un bateau sur les fleuves et canaux d’Europe. Lors d’une escale, le fils va croiser un personnage mystérieux… Un certain Lazare, celui qui vient du monde des morts.

L’auteur sait nous mener en bateau. Déboussolé puis intrigué, vous allez être pris dans le flot de l’histoire de Lazare.

Un marivaudage classique ? Non, c’est plus que ça ! Il y a une ambiance, une poésie, une émotion qui longtemps vous habiteront !

L’os de Lebowski

Peut-on être à la fois jardinier, écrivain et enquêteur ?
En tout cas, Jim Carlos est les trois.
Ajoutons lui un chien léthargique que ne supporte pas la fille du proprio chez qui il travaille, et cela va faire que tout ça va peut-être bien mal finir !

Voilà un roman noir atypique et réjouissant qui décalque avec application notre société et quelques embourgeoisements. C’est décapant, caustique et drôle !

La relève

César, 15 ans, est un brillant élève et un grand sportif à qui tout réussi… Mais un matin, il se réveil paralysé ! Pourquoi ? Tous les examens se révèlent négatifs. Quel mal bouleverse-t-il autant César que ses parents ? Envoyé dans un centre de rééducation, loin de sa famille, il lui faut réapprendre à vivre.

Après « Le berceau », Fanny Chesnel, d’une plume très riche, signe un magnifique roman d’apprentissage, ancré dans notre folle société et met en lumière les effets dévastateurs d’une trop forte pression parentale… Une lecture très enrichissante !