Tropicale tristesse

De Jean-Baptiste Maudet – éditions Le passage – 19€

Résumé de l’éditeur 

L’avis du libraire 

Un soir, sur un coup de tête, Jeanne Beaulieu décide de tout plaquer et de partir. Ce sera l’Amazonie, l’aventure… Mais pas forcément celle qu’elle imaginait. Est-ce bien raisonnable, tout ça ? Boire un jus de tomate à bord d’un avion après le crash du vol Rio-Paris, passe encore. Partir en Amazonie à la recherche d’un Indien que l’on a vu un soir à la télévision, sûrement pas. Mais Jeanne Beaulieu voyagera d’une drôle de manière, Tristes tropiques de Claude Lévi-Strauss dans une main, des histoires d’amour inachevées dans l’autre.
Prendre la route, traverser les forêts, écouter des mélodies d’oiseaux, remonter l’Amazone ou le Guadalquivir, croiser Frida Kahlo et Don Quichotte. Où sommes-nous quand nous sommes quelque part ? Elle n’y peut rien, Jeanne Beaulieu se raconte des histoires qui la conduisent vers ses envies et ses fantômes, vers cet Indien qui lui échappe, vers le regard et les mains bien réelles d’un homme qu’elle n’oubliera jamais.
Jeanne n’est pas dupe. Les voyages exotiques n’existent pas. Au Brésil ou partout ailleurs, s’aventurer à la recherche de soi ranime les douleurs de l’enfance, fait naître des désirs inouïs et dresse devant soi des miroirs. Jeanne est une héroïne paradoxale de roman d’aventures qui aimerait voir se refléter sur l’eau tranquille le visage d’une femme libre.

A l’image de ce Brésil authentique, aussi insaisissable qu’embrassant, ce roman est un tourbillon d’intelligence qui alterne entre légèreté et fantaisie ou profondeur et gravité, et dessine une géographie du lieu sans cliché.

L’idée du livre « Tristes tropiques » de Claude Lévi-Stauss qui accompagne Jeanne pendant son voyage et dans lequel une autre histoire s’invite à elle, est la clé et l’idée de génie de ce roman enthousiasmant.

Vous souhaitez le commander ?

02 99 52 67 40

Découvrir nos autres

coup de coeur

Ne ratez plus une seule rencontre : recevez de nos nouvelles !